K’s Choice – Lyon, Transbordeur – 30/01/2011

Glasgow – Lyon, 1600km (en avion fort heureusement !) pour aller voir K’s Choice en concert … Si peu pour environ 2h de concert ! :) … Mais bon … K’s ça faiit environ 10 ans que je ne les ai pas vu … la 1ère et dernière fois c’était en Février 2002 …
Tout commence le samedi, quand Muche me fait une arrivée surprise sur Lyon, et qui m’annonce qu’elle vient au concert de K’s le lendemain avec Nini et Sophie aussi !!! J’étais toute contente de cette nouvelle! Je savais que j’allais au concert avec Céline déjà mais là c’était comme la cerise sur le gateau !

Arrive dimanche, et après un brunch chez Julia avec Céline, nous voilà partie vers le Transbordeur pour essayer d’y retrouver Christelle et/ou Anou et faire les balances. Une fois arrivée on entend qu’on est arrivé un chouilla trop tard. Avec un clin d’oeil à Mumu qui comprendra, on rentre par la porte de derrière et nous voilà devant la bande, 3 filles sont sur le coté par terre, nous on rejoint Christelle à coté des ingés son.
Une petite demi heure plus tard c’est fini, Céline reste sur place et je vais chercher Vic, Muche, Nini et Soso et retourner au Transbordeur.
Un moment d’inatention et voilà que j’ai perdu tout le monde … Mais Céline me fait signe, je la rejoins au 1er rang.

Première partie … Mais on nous a menti !!!! Lol. On nous promet du Jeff Buckley, mais Arid n’a rien à voir ! Un groupe de Gand, en Belgique, qui soit dit au passage n’est pas mauvais en soit.

Grosse frayeur pendant l’installation des instruments et autres micros … On voit la setlist, qui ne tient pas sur la moitié de la page … Et là je me rappelle des 45min mininum que doivent faire les artistes en concert pour honorer leur contrat et accessoirement être payé …

21h, les lumières s’éteignent … Ils arrivent sur scène tranquillement, s’installant chacun sur leur chaise. Sarah salue le public, et explique le fonctionnement du concert. En effet, il y aura un premier set type accoustique, une pause, et ils reviendront pour une partie plus « rock » avec de vieux tubes … J’aime le concept :).

Je ne me souviens plus très bien des titres joués pendant la 1ère partie, mais je me souviens que quand « Virgin State of Mine » est arrivé, Céline et moi avons été plus que surprises et on l’a bien fait remarquer à notre entourage !

En tout cas ça fait du bien dès le début du concert de réentendre le timbre de voix de Gert sur certaines chansons qu’on avait, depuis, l’habitude d’entendre que chantées par Sarah. Sur une intro on a même eu l’impression qu’on aurait droit à Shadowman… Mais en fait c’était How simple it can be :) … Où Sarah a fait participer le public sur le « love, love, love » de fin (*mode vieux singe on* et bien sûr Lyon était meilleur chanteur que Nancy et le lendemain Clermont seraient meilleurs que Lyon …c’est bien connu ça on ne nous la fait plus 😛 *mode vieux singe off*)
Je me souviens que dans cette partie accoustique on a eu droit aussi à 16 pour le plus grand plaisir de Céline, à Let it grow, à When I lay beside you… Et tout en y repensant, tout Echo Mountain y est pratiquement passé en fait.


Au bout d’une petite dizaine de chansons, la 1ère partie se termine, le groupe repart en backstage et moi je me faufile pour retrouver à l’arrière Nini, Soso, Muche et Hélène. Après quelques minutes d’attente la salle se replonge dans le noir pour notre plus grand plaisir … Et là, le revival est en place !

Cette fois ci j’ai la setlist pour m’aider … :

je suis partie légérement trop tôt du 1er rang sinon j’aurai pu profiter tout au moins de Believe avec Céline … .

… Et pour Not an Addict, j’étais légérement trop loin à mon goût …

Que du bon son pour notre plus grand plaisir ! Dans la salle on se rend compte que c’est un public de convertis, que tout le monde est de la génération K’s Choice, qu’il y a du public de Sarah qui s’est mélé entre temps, en tout cas tout le monde prend prend plaisir comme avant.
Après quelques minutes le groupe revient sur scène pour un rappel voulu de tous…
Ah non ! Ce n’est pas le groupe, juste Gert et le guitariste (dont j’ai oublié le nom)… Lumières encore bien tamisées, juste sur Gert … Et là … Mais oui !! Shadowman !!!! Ok, ok, c’était inévitable … Mais bon quand même quoi !!! Ça a vraiment fait du bien par où ça passait :).

S’en sont suivit Perfect et Everything for free qui aurait pu être une bonne fin de concert … Mais non … Ils reviennent pour un 2ème rappel qui sera composé d’une seule chanson God in my bed.

Comme à leur accoutumée, après le concert ils donnent rendez vous à qui le veut (bref 1/4 du public :) ) au stand merchandising. Et oui j’ai fait ma fan attitude avec Céline et on a posé pour la postérité :-P. Là j’ai glissé à Sarah le fait que Londres c’était bien mais que la prochaine fois Glasgow ça serait mieux et plus proche pour moi :). Elle a été surprise quand je lui ai dit que je venais de là haut, mais qu’effectivement il devait y avoir beaucoup d’endroits pour jouer (un peu mon n’veux !). Bref, elle a signé ce que j’avais sous la main, a filé un médiator que je n’avais encore jamais réussi à avoir …
Tout ça en valait bien le déplacement ! :)